La Direction de la Protection Judiciaire et Juvénile DPJJ

Nom du responsable:
Localisation:
Contact:
BP:
Tél:
Fax:
Email: dpjj@justice.gouv.ne

 

Cette direction comprend :

  • la Division de la prévention de l’enfance en danger
  • la Division de protection des enfants en conflit avec la loi

 

Sous l’autorité du Directeur Général des Droits de l’Homme, de la Protection Judiciaire Juvénile, et de l’Action Sociale, le Directeur de la Protection Judiciaire Juvénile est chargé de :

  • élaborer la Politique Nationale de Protection Judiciaire Juvénile, le Plan d’Action Nationale de Protection Judiciaire Juvénile et en assurer la mise en œuvre ;
  • gérer les relations partenariales avec les ONG, Associations et toutes autres structures nationales et internationales œuvrant dans les domaines de la protection de l’enfance et  des droits de l’enfant ;
  • élaborer et mettre en œuvre un programme de réinsertion des mineurs détenus en relation avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire et les Directions compétentes des autres départements ministériels intervenant dans la Protection de l’enfant ;
  • veiller à l’application et à la mise en œuvre du Travail d’Intérêt Général (TIG) par les juridictions des mineurs en relation avec la Direction de la Réinsertion ;
  • mettre à la disposition des juridictions pour mineurs, des outils d’aide à la décision, par la fourniture des services sociaux essentiels (Travailleurs Sociaux, Educateurs Spécialisés, Psychologues et/ ou Psychiatres, Centres d’Accueil et/ ou Familles d’Accueil) en rapport avec les Directions Techniques compétentes des autres départements ministériels intervenant dans la protection et la prise en charge de l’enfance en danger ou en conflit avec la loi ;
  • mettre en place un cadre de concertation multisectoriel adapté au bon fonctionnement de la justice des mineurs impliquant les Directions Techniques compétentes des départements ministériels, des partenaires techniques et des acteurs de la société civile ;
  • mener des études de prospection, de planification et d’évaluation  dans les domaines de la Protection Judiciaire Juvénile ;
  • élaborer des rapports trimestriel et annuel d’activités.